Zoom sur … une semaine ERAMUS+

Le Lycée du Pays de Bray s’engage dans les échanges scolaires européens à travers le programme Erasmus+. Cette semaine nous avons accueilli 12 partenaires issus de 3 pays différents (Espagne, Italie et Turquie). L’objectif était de lancer le projet CIM (Sensibilisation des élèves à l’esprit d’entreprendre) et de préciser les modalités des échanges et des mobilités qui se dérouleront sur les deux années à venir. Cette semaine a aussi été une occasion de rencontre à la fois entre partenaires européens et avec nos élèves, notamment les élèves de seconde (seconde GT et seconde pro Sapat) qui avaient préparé des visites guidées en anglais et en espagnol. Une occasion également de faire découvrir notre patrimoine local: exploitation de Merval et ses produits, le Pays de Bray, Rouen, Le Havre et Dieppe.

Au delà de l’expérience linguistique, ce projet permettra aux élèves impliqués de découvrir d’autres cultures, d’aborder le monde de l’entreprise d’une façon pragmatique et enfin de développer leur force de conviction et leur capacité à soutenir leurs idées devant un auditoire transnational.

Un grand merci à M. Luyat, chef de file de toute cette organisation et à ses collaborateurs : Mme Becker, Mme Bruyelle, M. Twyser, M. Nam et toutes les autres personnes qui ont contribué à la réussite de cette semaine d’accueil.

François Luyat et Dany Toussaint

Zoom sur…La découverte des services à la personne

Notre implication dans le GAP ESF nous a permis de nous rendre en Finlande dans le cadre d’un programme ERASMUS. Le but de ce séjour était de découvrir le système éducatif finlandais, les services à la personne mais aussi de trouver des écoles partenaires pour d’éventuels échanges. Un programme bien chargé, sur une semaine, nous a permis d’être accueillies à l’université de Tampere pour aborder le parcours pour devenir enseignant puis nous avons eu la chance d’être reçus dans deux établissements de formation professionnelle avec des sections dans le domaine des services. Ces établissements sont très ouverts sur l’extérieur, que ce soit par leurs échanges avec le monde professionnel ou par l’accueil de public dans des espaces internes dédiés. Enfin, nous avons visité une structure pour personnes âgées et un jardin d’enfants franco-finlandais. Ce dernier accueille des enfants de 9 mois à 5 ans puisqu’en Finlande les enfants ne sont scolarisés qu’à partir de 6 ans, dans une classe pré-primaire. Tous ces échanges se sont faits en anglais, un réel exercice pour nous. On retiendra, entre autres, que le bien-être de l’individu est au cœur des préoccupations des finlandais, que ce soit en structures ou à l’école.
Karine Pilon et Lydie Decorde