Point sur la continuité pédagogique au lycée du Pays de Bray

Nous sommes à la cinquième semaine de confinement pour nos élèves et le personnel du lycée.

Cette crise sans précédent nous a contraint à changer de façon radicale nos méthodes de travail, c’est peu de le dire…Les personnels du lycée du Pays de Bray ont été très réactifs et impliqués dans la mise en place de la continuité pédagogique pour nos élèves.

Pour les cours et les devoirs, nous avons privilégié PRONOTE. Il est donc important que les lycéens se connectent sur Pronote au moins une fois par jour pour prendre les consignes déposées par les enseignant.e.s,

Nous avons mis en place un protocole de suivi de la régularité des connexions. Le rythme de travail doit ressembler à celui de l’année scolaire classique. Nous savons que pour certaines famille, c’est compliqué de gérer à la fois les enfants et le télétravail ou le travail sur site. Cette situation implique une prise d’autonomie de chaque élève.

Les classes virtuelles se sont mises en place régulièrement, elles ont au moins deux objectifs, réaliser un cours interactif tout en permettant de conserver du lien social et de l’humain dans le dispositif et permettre aux enseignant.e.s de faire le point avec les élèves sur les difficultés rencontrées.

D’après les retours, les élèves et les enseignant.e.s apprécient beaucoup de se retrouver en face à face.

Nous connaissons l’existence de soucis, notamment sur l’informatique ou les connexions internet. Les outils ne sont pas toujours bien maîtrisés, quelquefois inadaptés ou dysfonctionnants et les applications sont parfois surchargées. Malheureusement, il faut faire avec ces difficultés, nous avons mis en place des moyens humains pour apporter notre aide aux jeunes en difficultés avec un envoi hebdomadaire des documents de cours.

Nous avons interrogés plusieurs familles, elles sont satisfaites du rythme proposé par l’établissement.

Comme vous le savez, pour les examens, les épreuves écrites sont supprimées pour tous les diplômes. Seule l’épreuve orale anticipée de Français en 1ère STAV devrait se dérouler, le nombre de textes à présenter a été réduit à 10 minimum et 12 maximum (contre 12 à 15 initialement) . Le ministère de l’agriculture, sur le modèle de l’éducation nationale, a donné la consigne aux établissements de travailler sur un plan d’évaluation en contrôle continu associés aux CCF (contrôles certificatifs en cours de formation) déjà réalisés et à venir, pour les classes qui passent les examens cette année.

Prenez bien soin de vous et de vos proches.

La Direction du Lycée.